De créateur de contenus à influenceur et vice-versa

Je suis créateur de contenu…mais suis-je “influenceur” au sens de la loi?

Les créateurs de contenus et les influenceurs sont des personnes sachant exploiter une force commune : la capacité à fidéliser et engager un auditoire. Alors que leurs activités peuvent sembler similaires, elles ont des différences fondamentales impliquant des droits et devoirs propres à chacune.

Capture d’écran 2024-04-04 à 11.56.03.png

Lien du guide : ici

Influenceur : pour le compte des autres

Les influenceurs sont des acteurs de premier plan dans l'univers numérique contemporain, occupant une place prépondérante dans le paysage des médias sociaux. Ces personnalités utilisent leur popularité et leur portée pour influencer les opinions, les comportements et les achats de leur audience. Ils partagent des contenus variés - allant de la mode, la beauté et le lifestyle, aux voyages, la technologie et au-delà.

Juridiquement, l'activité d'influenceur est définie comme l’activité des personnes physiques ou morales qui, à titre onéreux, mobilisent leur notoriété auprès de leur audience pour communiquer au public, par voie électronique, des contenus visant à faire la promotion, directement ou indirectement, de biens, de services ou d'une cause quelconque par voie électronique. Cette activité nécessitant une approche stratégique rigoureuse implique la création de contenus engageants, la gestion d'une communauté en ligne, ainsi que la négociation de partenariats avec des marques. Ces collaborations permettent aux influenceurs non seulement de monétiser leur audience, mais également de proposer des produits ou expériences pertinents à leurs abonnés.

Au-delà de l'aspect commercial, les influenceurs ont le pouvoir de lancer des tendances, de promouvoir des causes sociales et de participer à des mouvements d'opinion d'envergure. Leur capacité à toucher directement un public large et engagé leur confère une influence considérable dans la société. 

Cependant, cette influence s'accompagne d'une responsabilité éthique, car la promotion de produits ou de modes de vie doit être réalisée avec intégrité et transparence pour maintenir la confiance de leur audience.

 

Créateur de contenus : pour son propre compte

L'activité de créateur de contenus représente une facette essentielle de l'économie numérique actuelle, s'inscrivant parfaitement dans le concept de la "passion economy". Cette dernière repose sur l'idée que les individus peuvent monétiser leurs passions, talents ou hobbies grâce aux plateformes numériques, transformant ainsi leurs intérêts personnels en sources de revenus viables. Les créateurs de contenus incarnent cet idéal en produisant et partageant des vidéos, articles, podcasts, illustrations et bien d'autres formes de médias en ligne, souvent sur des sujets qui les passionnent.

Au cœur de cette économie, la relation entre les créateurs et leur audience est fondamentale. Contrairement aux modèles économiques traditionnels, où les produits et services sont standardisés pour s'adresser à des masses, la passion economy valorise l'unicité et l'authenticité. Les créateurs réussissent en forgeant des liens étroits avec leur communauté, en offrant du contenu qui résonne sur un plan personnel et en engageant directement avec leur public. Cette proximité permet de créer un sentiment d'appartenance et de fidélité parmi les abonnés.

La monétisation dans la passion economy peut prendre diverses formes, allant des abonnements payants aux contributions volontaires, via des plateformes comme MYM. L'accent est mis sur la création de valeur à travers des contenus uniques et personnels, permettant aux créateurs de se démarquer dans un environnement encombré.

 

Activités similaires mais différentes

Ces activités, ayant pour base un savoir-faire ou un talent commun, ont donc pour différences fondamentales la qualité du contenu créé, et l’objectif de ce contenu : d’un côté influencer l’auditoire pour le compte d’un tiers et sur les produits, services ou cause de ce tiers, de l’autre proposer un contenu de qualité ayant une valeur ajoutée pour le consommateur du contenu. Néanmoins, il n’y a qu’un pas pour passer d’une activité à l’autre.

 

Et sur MYM alors? Créateurs de contenus ou Influenceurs?

Chez MYM notre volonté est de permettre aux créateurs de contenus de vivre de leur passion en leur offrant un moyen de donner accès à leurs communautés à du contenu premium. C’est la plateforme qui redonne le pouvoir aux créateurs de contenus en leur permettant de générer des revenus récurrents grâce à des utilisateurs qui souscrivent à des abonnements payants pour accéder à des contenus premium.

MYM, c’est donc une plateforme conçue pour les créateurs de contenus souhaitant proposer leur propre contenu à leurs auditoires. Pour autant, les outils mis à disposition des créateurs leur permettent également d’endosser le rôle d’influenceurs s’ils le souhaitent. 

Quelque soit l’activité choisie, il est essentiel pour tout créateur de contenu ou influenceur de bien connaître les formalités à accomplir nécessaires à l’exercice de son activité, ses devoirs, mais aussi ses droits. 

À cet effet, MYM met à la disposition de sa communauté de Créateurs divers supports d’information dans ses Conditions générales de services et sur son site support accessible depuis la section “Aide et Contacts” de la Plateforme. 

De plus, le gouvernement met à disposition des influenceurs un guide de bonne conduite relatif aux influenceurs et aux créateurs de contenu, afin de soutenir un standard éthique dans l’exercice de ces activités. Celui-ci résume l’ensemble des droits et devoirs des influenceurs et créateurs de contenu, notamment en matière : 

  • d’obligations déclaratives et fiscales,
  • d’utilisation de la musique dans les contenus,
  • de contenu à caractère promotionnel, 
  • de contenu représentant une personne dont le corps ou le visage a fait l’objet de retouches, 
  • de contenu généré par intelligence artificielle,
  • et de contrat avec les agents d’influenceurs.

 

Nos recommandations

  • Soyez transparent en matière de contenu généré par IA : mentionnez dans votre bio si votre compte est uniquement composé d’images générées par IA, ou alors dans les descriptions de contenus, en utilisant la mention “Image virtuelle”.
  • Soyez transparent en matière de contenu représentant une personne dont le corps ou le visage ont été significativement retouchés : faites usage de la mention “Image retouchée” dans la description du contenu.
  • Respectez le droit d’image et le consentement : obtenez le consentement écrit des personnes représentées dans vos contenus. 
  • Conformez-vous aux lois applicables en matière de contenus promotionnels réglementés ou interdits : 
    • la publicité sur le tabac, l’alcool, les médicaments, certains produits financiers, ou les jeux de hasard sont interdits ou réglementés ;
    • tout contenu publicitaire pour le compte d’un tiers doit faire l’objet d’une mention “Publicité” ou “Collaboration commerciale”.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 2 sur 5